Morta-Judith : Un repas équilibré - 26/02/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morta-Judith : Un repas équilibré - 26/02/16

Message par mortalesse le Ven 27 Oct - 15:13

*Judith a un bandeau de tissu doux sur les yeux. Il est environ midi, les oiseaux chantent et il n'y a presque pas de vent. Elle est toute nue, et il fait bon. Judith a aussi entendu que sa chérie à mis 3 buches sur le feu. Elle entend Morta partir et fermer la porte, elle ne bouge pas, se détend et ne se touche pas malgré l'envie, se demandant ce que prépare Morta avec un sourire amoureux aux lèvres*

Mortalesse : *Morta ouvre la porte, Judith peut entendre qu'elle porte quelque chose, surement un plateau. Elle le dépose sans un bruit et retourne à la porte. Elle la ferme à un tour.. puis.. à double tour.. Elle revient ensuite rependre son plateau tout doucement, et monte là où se trouve le lit, toouut doucement..*

Judith : *Judith est sur le dos au milieu, les jambes très légèrement écartées, la tête tournée vers Mortalesse, les bras pliés sur chaque côté, laissant transparaître une impression de vulnérabilité*

Mortalesse : *tout bas* "Tu n'as pas bougé ma princesse.." *elle fait le tour du lit et pose le plateau sur le lit, tout doucement, ça ne fait presque pas de bruit, puis elle retourne à coté du lit*

Judith : *sur le même ton, tournant la tête vers la voix de Mortalesse* "Oui, je ferais tout ce que tu me dis.." *sourit*

Mortalesse : "Bien.." *elle se déplace avant de se mettre à 4 pattes sur le lit et de remonter doucement vers Judith* "Tu es belle vu comme ça.."

Judith : *Sentant la Draeneï monter sur le lit et avancer en faisant bouger le matelas, elle sourit et plie un genou pour le passer légèrement au-dessus de son autre jambe, tournant un peu son torse, les mains presque au-dessus de la tête et les bras contre le lit pour prendre une pose sensuelle en entendant le compliment de sa chérie*

Mortalesse : *pose ses mains doucement sur le ventre de Judith et les fait glisser dans le dos de l'humaine avant de l’attirer à ses lèvres tout doucement et d’embrasser son ventre en baissant la tête. une fois* "Si belle.." *rembrasse le ventre* "Si tendre.." *l'embrasse encore une fois* "Si.. vivante.." *Elle continue d’avancer jusqu’à la tête de Judith, qui peut sentir son souffle sur sa peau, elle respire fort, et lentement*

Judith : *Judith ne fait pas de mouvements, elle rit doucement à chaque petit baiser, un rire doux et clair comme l'eau qui coule non loin dans la rivière, mais en beaucoup plus chaud. Elle respire fort aussi et se retient de lever la tète pour toucher celle de Morta et sentir leur peau se caresser. Ce midi, c’est sa douce qui fait tout*

Mortalesse : *rit doucement elle aussi avant de rapprocher doucement sa tête, elle fait toucher leur nez avant de faire glisser sa tète sur la gauche du visage de Judith pour lui câliner la joue avec sa joue, et lui chatouiller son épaule gauche avec son souffle* "Tu voulais ça.. Je crois.."

Judith : *Elle murmure d’un ton sensuel à l'oreille de Mortalesse, puisqu’elle est bien placée* "Oui.. cette douceur.." *Elle rit à nouveau un peu, remuant les épaules lorsque le souffle de sa chérie vient la chatouiller, elle rejoint ses mains au-dessus de sa tête, les deux paumes vers le haut, l’une posée sur l'autre*

Mortalesse : *Sa queue se balance doucement, comme un serpent rampant sur les jambes de Judith, mais Morta essaye de la soulever pour réduire son poids*

Judith : *remue très lentement les jambes pour chercher plus de caresses avec la queue de la Draeneï qui s’occupe d’elle, mais essaye de ne pas trop gigoter. pas encore au moins*

Mortalesse : *Elle fait bouger sa queue et fait en sorte de faire plus de câlin avec le bout de sa queue, en même temps elle entoure le cou de Judith avec ses tentacules pour la câliner pendant qu’elle pose ses lèvres sur le cou de Judith, pour ensuite la lécher de sa langue pointue, comme si Judith était une glace* "Je serais heureuse.. De savoir quel goût tu as.."

Judith : *Judith continue ses petits mouvements des jambes, pour accompagner la queue de Mortalesse, et souffle un petit coup lorsqu’elle pose sa langue et que ses tentacules la caresse. Elle redresse la tête lorsque Mortalesse parle, comme pour exposer son cou et la laisser faire ce qu’elle a envie, voir même, l’exciter un peu* "Quel goût j’ai, hum..?"

Mortalesse : "Tu es un petit sucre acidulé.. Mon petit sucre acidulé.." *elle lève la tête et se redresse, pour se mettre a califourchon sur Judith, les fesses sur le bas-ventre de Judith. Elle caline le bas des seins et le ventre de Judith avant de se rapprocher du plateau en se penchant sur le coté et le ramener sans faire de bruit* "On va jouer à un petit jeu.."

Judith : *souffle doucement et gémit lorsque Mortalesse effleure sa délicate et sensible poitrine* "Un jeu ?" *curieuse, elle a un grand sourire*

Mortalesse : "Oui.." *Judith peu entendre que Morta prend un objet, sans doute en métal et elle comprend qu’elle approche doucement l’objet des lèvres de Judith, l’approchant doucement pour voir le comportement de sa belle, elle continue de caresser le coté gauche de Judith avec sa main libre, la droite*

Judith : *Elle ferme à moitié les mains au-dessus de sa tête, pour éviter d’aller toucher Mortalesse, ses lèvres sont entre-ouverte, elle respire fort et un petit peu vite, excitée par la surprise et le fait de ne pas voir, mais sentir uniquement*

Mortalesse : *Elle pose doucement l’objet sur les lèvres de Judith, enfin.. Plutôt ce qui est planté dessus.. quelque chose de.. sucrée.. tendre.. pas mal gorgé d’eau.. coupé en cube, enfin, presque.. sans pépin ou graine..*

Judith : *touche l’aliment des lèvres puis ouvre la bouche pour que Mortalesse puis la laisser y goûter un peu*

Mortalesse : *elle descend l'aliment avec un petit sourire puis retire la fourchette en argent quand Judith serre les dents ou les lèvres pour le bloquer, l'aliment ne fond pas dans la bouche, mais ne résiste pas quand les dents de Judith le morde*

Judith : *Elle mastique un petit moment, puis avale, et demande, soufflante* "Hum.. C’est de l'abricot ?" *Judith peut sentir qu’un des coté du cube, enfin, un coin, semble plus solide, et moins bon.. Comme si il était moins mur à cette endroit.. Ou comme si une partie ne se mange pas vraiment..*

Mortalesse : *La Draeneï sourit en voyant le sourire de Judith et en entendant son erreur* "Nan..."

Judith : *Cherche un petit peu* "Hum.. Du melon ?"

Mortalesse : *Pose sa fourchette et câline doucement la joue de Juju’* "Bien.." *amusée* "On continue.. ? Tu as un point.."

Judith : *se lèche un peu les lèvres* D’accord.. *elle sourit puis entre-ouvre encore la bouche, attendant le prochain test*

Mortalesse : "Hum..." *se penche sur le coté et semble chercher quoi prendre* "Ah.." *elle prend un truc et l’emmène aux lèvres de Judith pour lui glisser doucement dans sa bouche*

Judith : *Ouvre la bouche et prend le morceau dans sa bouche, elle le mâche et le suce doucement, pour en saisir toutes les nuances de goûts. C'est encore.. sucrée.. très tendre.. ça fond dans la bouche.. De texture, c’est.. légèrement filandreux, de temps en temps, il y a des trou, comme des poches d’air, où il y a des pépins, tout plat.. Quand Judith croque, le fruit perd son eau, et il a la même texture de que la poudreuse. Le fruit semble bien mur, le "cube" fait 2cm-2cm-lcm. Elle boit l'eau petit à petit mais ne croque pas trop, laissant le fruit fondre un peu* "Hum.." *encore un peu dans la bouche* "De la pastèque ?"

Mortalesse : *se penche pour déposer ses lèvres sur les lèvres de Judith avec un sourire* "Bien.. ça fait deux points pour toi.."

Judith : *embrasse tendrement Mortalesse du bout des lèvres et termine la bouchée*

Mortalesse : *Elle prend une nouvelle fourchette pendant qu’elle embrasse son amante puis retire ses lèvres* "Maintenant.. On va passer à autre chose que des fruits.." *Elle amène la fourchette et fait rentrer le nouveau truc dans la bouche de Judith. C’est.. Légèrement salé.. frai.. on dirait une tranche de quelque chose qui a été enroulé.. la tranche fait 2mm d’épaisseur.. c’est tendre, mais ça fond pas dans la bouche non plus, en mordant, il n’y a pas de jus, ni sang, c’est légèrement sec, mais pas trop.*

Judith : *Mord un peu dedans et mastique doucement, cherchant à quoi la nourriture peut correspondre cette fois* "Hum.. c'est du jambon ?" *avale*

Mortalesse : "Oui.. C’est bien ça.." *elle caresse doucement les jambes de Judith avec sa queue, cherchant de temps en temps a la faire passer entre les jambes de sa douce et de remonter, mais sans toucher son sexe*

Judith : *Continue des petits mouvements trèèès lents des jambes, les mains toujours au-dessus de la tête, comme attachées, elle entre-ouvre la bouche en attendant la prochaine surprise*

Mortalesse : *Elle prend un nouveau plat et le met dans la bouche de Judith. C’est.. gluant ? Non.. Mais ça le serait pas cuit peut-être ? Ça a été coupé et Judith peut sentir des lèvres les rainures faites par le couteau.. Ça n’a pas vraiment de gout, ni sucré acide, ni amère, ni salée, quoi que légèrement quand même. C’est lisse, doux comme quelque chose en geler ?* "Alors.. Qu’est-ce-que c’est que ça..?"

Judith : *Goûte pendant un bon moment, mâchant longuement le nouveau plat* "Hum.. je ne sais pas trop. Du saumon ? On dirait."

Mortalesse : *La forme est.. lisse d’un coté, là où il a été coupé.. mais.. les restes est.. rond ? Et parfaitement lisse.. Comme s'il avait été dans un moule* "Non.. Tu es assez loin.. Ce n’est pas un poisson ma grande.."

Judith : *Continue de mâcher pendant un petit moment et finit par avaler, sceptique* "Hum.. celui-là je n’arrive pas à savoir.."

Mortalesse : "Alors.. Ma petite co-cotte ? Tu ne trouves pas du tout..?"

Judith : *secoue la tête* "Non, je n’arrive pas à savoir ce que c’est.. ça n’a pas beaucoup de goût.. c’est tout mou.."

Mortalesse : "Hum.. Attend.. J’ai peut-être un indice pour toi.." *elle se penche sur le coté pour prendre quelque chose entre ses lèvres cette fois et embrasser Judith, pour que la chose soit entre le bouche de Juju' et la sienne. La chose est.. Sèche.. Poudreuse.. Salée, un peu.. Si Judith mord.. Ça sera de plus en plus humide, puis liquide, comme si c’était moins cuit au cœur..*

Judith : *petit peu surprise en sentant les lèvres de Mortalesse, elle se laisse vite aller au baiser en goûtant à la texture offerte par sa douce* "Hmm.." *Elle finit par tout prendre pour elle et avale, continuant d’embrasser un peu sa chérie. Lorsqu’elle se retire, elle dit* "Ça c’était du jaune d’œuf cuit non ?"

Mortalesse : *relève la tête en laissant le met dans la bouche de Judith* "C’est ça.. Et la chose juste avant, c’était son blanc.. Tu ne trouvais vraiment pas.. ? Tu en as pourtant manger de ton vivant je pense.."

Judith : "Oui, mais comme ça n’avait pas de goût, j’ai eut du mal à remettre.. La langue dessus.. Et sans le jaune, c’est différent." *sourit* "Tu as voulu me piéger !" *rit doucement*

Mortalesse : "Non voyons.. Non.." *elle sourit doucement avant de prendre un dernier truc et le pose dans la bouche de Judith. Elle le pose avec les doigts, c’est.. Rond.. Environ 0.8cm de diamètre.. la peau est lisse mais pas très glissante.. On peut sentir qu’il y a un haut et un bas, là où c’est plus sec, surement des petites feuilles mortes, si Judith croque, le fruit va éclater, ou se fendre, en fonction de la force, et son jus va couler dans la bouche de Judith, il sera.. Amer, pas mal amer.. Sucré en fond et peut-être un peu acide ? Il serait peut-être bon, mais moins concentré.. On peut facilement comprendre que c’est une baie.. Mais Judith ne sent pas les grains, ils sont sans doute trop petit..*

Judith : *Prend le petit fruit dans la bouche et le suce un peu avant de croquer dedans et de goûter pendant un bon moment* "Hum.. C’est pas mauvais.. Mais je ne sais pas ce que c’est.. À la forme je dirais raisin ou cerise.. Mais je n’en ai pas beaucoup mangé.."

Mortalesse : "Hum.. Qu’est-ce-que je pourrais te dire.. ? C’est.. Foncé.. Noir.. Ou violet très foncé.. Ça pousse sur des arbustes et.. On peut en faire du sirop.."

Judith : *finit par manger tout le petit fruit et déglutit avant de répondre* "On.. En fait du vin aussi ?"

Mortalesse : "Non.. Mais je crois.. Qu’on peut en faire de la liqueur..? Je ne pourrais pas trop te dire, c’est une baie qu'on ne trouve pas sur les autres planètes que j’ai visitées.."

Judith : "Je dirais que c’est du raisin alors.. Je ne sais pas trop.."

Mortalesse : "C’était du cassis ma douce.. Non.. ? Je pensais que tu allais trouver.. Mais peut-être pas." *réfléchit et se dit que le cassis au Norfendre...*

Judith : "Ah non, je n'auras pas devinée.. Je ne savais pas que c'était aussi amer.."

Mortalesse : "Oh.. J’espère que.. Ça, tu trouveras.." *elle se penche sur le coté, comme pour prendre quelque chose entre ses lèvres et s’abaisse vers les lèvres de Judith avant.. de faire rentrer sa langue dans sa bouche, pour lui faire un vrai baiser amoureux*

Judith : *Attend avec curiosité et savoure le tendre baiser de sa chérie, la goûtant comme si elle goûtait un autre fruit, donnant une dimension très sensuelle au baiser*

Mortalesse : *Retire doucement sa langue après de longue secondes* "Alors.. ? C'était bon.. ?"

Judith : *Garde la bouche entre-ouverte et sourit, soufflant un coup après ce doux moment* "Le meilleur des plats.. C’était le dessert ?"

Mortalesse : *en retirant sa robe doucement* "Non.. Le dessert.. Tu l'auras après.." *Elle se repenche pour la rembrasser comme juste avant pendant une bonne minutes avant de se coller doucement à elle en s’allongeant sur elle, sans mette ses 115kg sur son corps*

Judith : *Profite du baiser à nouveau, se remettant à remuer les jambes autour de celles de Mortalesse et éventuellement de sa queue, l’excitation reprenant petit à petit, de plus belle. Elle remue un peu les jambes et passe l’une et l’autre de chaque côté de la jambe droite de Mortalesse et les fait passer toutes les deux par-dessus celle-ci, tenant la jambe de Mortalesse doucement entre ses cuisses, sans serrer ni la retenir*

Mortalesse : "Et toi.. Tu es mon plat de résistance.." *Elle glisse ses bras dans le dos et le haut du dos de Judith pour la coller à elle avant de commencer à se frotter à Judith, pour chauffer la peau de la jeune femme tout en recommençant à l’embrasser sans la langue cette fois, et bien sur, la jambe de Morta caresse le sexe de Judith, doucement, sans trop appuyé, elle respire par le nez, respirant fort et soufflant a chaque fois qu’elle remonte comme si elle faisait l'amour, comme un homme, à Judith*

Judith : *Embrasse Mortalesse et se met à émettre des petits gémissements doux, au fur et à mesure que Mortalesse se frotte à elle, leur corps à tout les deux se chauffant petit à petit, la poitrine de Judith s’écrasant sur celle de son amante doucement. Les tétons un peu dur venant chatouiller la poitrine de la magnifique Draeneï, bougeant son bassin légèrement, en rythme avec elle, sa respiration se calant sur les "allers-retours" du corps de sa chérie*

Mortalesse : *Relève la tête, soufflant et continuant à se frotter à Judith* "Je t’aime.. Ton corps.." *souriant et rigolant un peu* "Tu me rend folle.." *bas, après de nombreux frottements* "Passe tes jambes autour de ma taille.."

Judith : *Elle halète doucement, la bouche entre-ouverte en un large sourire* "Ahhh.. Je t’aime aussi.." *toujours les yeux masqués, elle profite pleinement du contact* "Ta peau.. si douce, je ne peux m’en passer.." *elle écarte les jambes et les plie puis vient doucement d’abord serrer le bassin de Mortalesse avec ses cuisses, puis un peu plus fort, s’accrochant à elle, comme un noeud avec sa douce, croisant les pieds/chevilles dans son dos*

Mortalesse : *elle sert doucement Judith sous elle pour avoir plus de contact et continue de la frotter, sa queue se déplace doucement pour aller entre ses jambes et remonte vers le bas ventre de Judith, frottant l'extérieur de son sexe à chaque aller retour. Elle lance aussi une sorte de conversion, son énergie runique, flottant autour du corps de la Draeneï et de l'humaine, comme si ce n’était qu’un corps, c’est le seul moyen pour elle d’avoir du plaisir donc bon...*

Judith : *Ses gémissement s’accentuent avec les frottements et le contact de la queue de Mortalesse avec ses lèvres, elle sent l’énergie de Mortalesse se dégager, et fait en sorte que la sienne ne soit plus "attachée" à son corps*

Mortalesse : *soufflant plus fort que tout à l’heure* "Ton corps.. Ton énergie.." *gémit* "Ta vie.. Ton âme.." *gémit* "Te sentir comme ça.. C’est.. Horrible.." *souffle une nouvelle fois avant de faire rentrer sa queue dans Judith, mais elle ne la fait rentrer que peu, comme si c’était un humain qui lui faisait l’amour* "Je ne pourrais jamais me passer de toi.." *elle continue ses aller-retour pour lui faire plaisir et se frotter à elle, comme tout à l’heure, sentant les tétons de sa douce sur sa poitrine*

Judith : *ses gémissement sont de plus en plus audible tandis que la queue entre doucement en elle, elle se laisse emporter par l’instant* "Oh.. oh.. oui.. Moi non je ne pourrais pas.." *elle serre un peu plus ses cuisses autour de Mortalesse, comme pour l’encourager à continuer, les sensations intensifiés par l’absence de la vue* "Mon corps.. Mon âme.. Je suis tout à toi.. Pour toujours.. Ah.. Ah.. Tu me fais du bien.."

Mortalesse : "Je ne suis là.. Que pour ça.." *elle continue ses mouvements avant de jouer du bout de sa queue, cherchant un point sensible de Judith et que ses tentacules entoure le cou et le haut de la poitrine de l'humaine comme une petit pieuvre*

Judith : *remue très légèrement le bassin, sa prise autour des hanches de Mortalesse assurée elle penche la tète en arrière de plaisir et vient coller ses mains dans le dos de la Draeneï, s’agrippant à elle, griffant même un tout petit peu* "Haon ! Haon !" *elle gémit au rythme des mouvements, bien mouillée tandis que Mortalesse semble trouver un des points sensibles en passant plusieurs fois dessus, elle peut entendre les gémissement se faire plus puissant* "HAN !"

Mortalesse : *rit doucement* "On dirait que j’ai trouvé une région sensible de mon petit sucre.." *elle continue comme avant, puis se met a prendre la lèvre inférieur de Judith entre ses crocs, piquant doucement la chair de l’humaine avant de l’embrasser, après quelques secondes, elle pousse un gémissement plus fort, de plaisir quand Judith lui griffe un peu fort la peau, ou à un endroit plus "sensible" malgré la mort de la Draeneï* "Haa ! Haaa.." *sourit, soufflant vite et fort* "Fait moi.. Plus mal.."

Judith : *Judith pousse désormais des petits cris de joie, affichant un sourire coquin
lorsque Mortalesse semble prendre du plaisir aussi. Elle pose ses ongles un peu plus sur la peau de la Draeneï, elle ne se rendait pas vraiment compte qu’elle la griffait et le fait un peu plus désormais, elle serre encore un peu ses cuisses autour du bassin de la Draeneï, la faisant bouger toute entière en même que Morta. Enfin, elle approche la tête du visage de sa chérie, puis de son cou, elle inspire par le nez un grand coup entre quelques gémissements comme pour sentir l'odeur de son amante, plus présente dans le cou. Elle pose ses dents sur la peau, en laissant un tout petit peu entre ses dents, puis mord un peu..*


Mortalesse : *souffle plus fort, l'air passant dans les cheveux de l'humaine, elle gémit quand Judith la griffe plus fort, continuant ses allers-retours un tout petit peu plus vite, mais lorsque Judith la mord juste un peu, elle pousse un gémissement proche du couinement et enfonce d’un coup sa queue dans Judith, gardant la même longueur de queue, mais forçant plus et elle sert encore plus fort l'humaine contre elle, écrasant sa poitrine contre la Draeneï*

Judith : *voit ses petits cris étouffés parce qu’elle mord un peu Morta et se transforment en longs et forts gémissements, l’incitant à mordre soudainement plus fort pour s’éviter d'hurler, tandis que ces sons ont un côté mignon, elle accède après un petit moment à l'orgasme, serrant une dernière fois les crocs, les griffes et les cuisses sur le corps de la Draeneï qui lui fait l'amour. La respiration forte et rapide, la poitrine à la fois molle et ferme, les tétons excités*

Mortalesse : *son corps devient plus "dur" quand Judith la mord plus fort. Quand ses muscles se contractent, elle émet un souffle d’énergie runique autour d’elle, infusant l'air et pousse un gémissement avec un fort accent Draeneï, ce qu’on pourrait comparer à son orgasme. Elle respire fort pendant un moment, encore tendu et légèrement cambrée avant de commencer à avoir un fou rire de plaisir et de glisser sa main gauche pour retirer le bandeau de Judith* "J’espère que.. Ça t’a plu comme dessert.. ?"

Judith : *relâche en même temps que Morta - un peu plus rapidement qu’elle - la tension dans son corps et ses prises sur Morta et la regarde avec des petits yeux pétillants* "Oui.." *souffle* "On dirait que toi aussi.." *sourit*

Mortalesse : *sourit tout en riant* "Oui.." *souffle pour se calmer* "Laisse moi juste.. T’embrasser.. Pour me remettre.." *elle se penche doucement pour embrasser doucement la jeune humaine*

Judith : *sourit et embrasse longuement et tendrement sa dulcinée, puis à la fin, roule un petit peu sur le côté, pour qu’elle puisse s’allonger sur le lit, Judith se colle à elle sur le côté, la tête au creux de son épaule, tout près de son cou et une main sur sa poitrine, sans vraiment y faire attention, une jambe par dessus celle de Morta, comme pour rester un petit peu accrochée à elle, tout doucement*

Mortalesse : *roule sur le coté et reste collée à Judith* "On passe un petit moment au chaud.. Et après on ressort.. ?" *susurrant presque* "Où on reste des heures.. Et des heures.. À profiter de nos corps.. ?"

Judith : *lève la tête et regarde Mortalesse avec des yeux plein d’amours et de bonheur* "On reste comme ça.. on se fera une petite sortie nocturne, qui sait ?"

Mortalesse : *avec des yeux doux* "Ah.. C’est pas une mauvaise idée.. Une balade au clair des lunes.."

Judith : *hoche doucement la tête, puis referme les yeux et se blottit contre Mortalesse, laissant le bout de ses doigts, sans les ongles cette fois, courir doucement entre les deux petits seins de la Draeneï...*

Mortalesse : *garde Judith dans ses bras, lui câlinant le dos et les jambes avec sa queue. Calmant sa respiration avec le temps, complément zen*
avatar
mortalesse

Messages : 57
Date d'inscription : 25/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum