Se réchauffer pour survivre (18.02.17 + 03.03.17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se réchauffer pour survivre (18.02.17 + 03.03.17)

Message par Kerhan le Mar 4 Juil - 3:39

(Pas fini, c'est vachement long en fait à recopier.. bon, surtout que ce RP fait 18 screens...)

Les deux petits chaperons bleus se promenaient dans la forêt sur le chemin de Lor'danel pour prendre le navire vers les inconnus royaumes de l'Est, promesses de paysages et de rencontres incroyables. Cependant, alors même que Selaany expliquait que les Kal'doreï avaient également gardé l'aspect matriarcal de leur politique et de leur armée, la pluie se mit à tomber.

En petites gouttes d'abord...
Puis ce fut un torrent glaciale qui se déversait sur les têtes des deux voyageuses, accompagné de vent qui leur gelait les os. Puis elles aperçurent une lumière un peu à l'écart du chemin, dans la forêt. Elle s'avancèrent rapidement vers la source de lumière, et leur espérance devint réalité : une habitation pour se mettre à l'abri ! Les deux jeunes femmes doivent se sécher et se réchauffer si elles ne veulent pas gravement tomber malade...


Selaany trotte doucement pour ne pas se casser la figure, maisi à bonne allure tout de même, tenant la main d'Ery pour éviter qu'elle ne manque de tomber aussi. Elle a l'autre main en visière pour ne pas être trop gênée par la pluie. Ses vêtements sont trempés.. avec les conséquences qui vont avec...
Selaany : Vite ! Par ici ! Ce genre d'orages peut durer des heures !
Ery se fait laisse plus tirer qu'autre chose. Eclipse s'est caché dans le sac de l'elfette, la gueule à petites dents dépassant à moitié.
Erythrite : T'es- T'es vraiment sûre qu'on peut y aller... ?

Selaany ne va pas trop vite, cherchant à ne pas trop brusquer son amie, mais insiste un peu...
Selaany : Mais oui ! On est en plein territoire de l'Alliance, c'est forcément sûr, et puis on a pas vraiment le choix, je ne connais pas d'abri à moins de cinq kilomètres !
Erythrite se fait donc tirer sans trop lutter.
D'acco- D'accord, je te suis.. mais t-tu parles...
Selaany ne frappe même pas, elle ouvre la porte et entre avec Ery puis se retourne pour fermer sans un regard dans la petite cabane. Petite cabane, mais bien isolée.
Ery reste devant la porte quand Selaany ouvre, faisant de grands yeux en la voyant entrer sans même frapper ou parler. Prenant peur en la voyant sur le point de lui fermer la porte au nez...
Att-Attend !
... elle entre mais se cache un peu derrière la Draeneï, regardant dans la maison pour être sûre qu'on ne va pas leur sauter dessus avec des couteaux de cuisine et des boules de feu.
Selaany referme la porte en poussant un soupire et se secoue un peu puis se retourne.
Euh ? Bonjour ? Excusez-nous, on cherchait un refuge pour la tempête dehors...


Ery peut alors voir l'ombre d'une personne dans l'angle mort, qui s'apprête à avancer... Elle reste derrière, toujours un peu effrayée. Quand elle voit l'ombre bouger, un cercle arcanique apparaît autour de sa main, préparée à lancer son sort, son gobe-mouch siffle de soulagement dans son petit sac. L'elfe parle pas, comme d'hab.
Selaany avance un peu et jette un regard dans la maison, de gauche à droite.
Oh ! Euh... je... n'ai... pas frappé ? Désolé...
Elle semble un peu troublée, mais il n'y a pas de peur dans le ton.
La silhouette qu'Ery a pour l'instant du mal à discerner (elle n'en voit que la moitié) s'arrête, regardant probablement Selaany, qui est toujours trempée, comme l'elfe.
Ery suit la draeneï, restant dans son dos et toujours prête à lancer un sort, et essaye de discerner correctement la personne dans la maison.
Ery voit alors un homme, nu, trempé également qui les regarde avec de grands yeux, la bouche entre-ouverte, et il n'est pas moche, plutôt bien bâti même. Selaany le regarde de haut en bas, prise au dépourvu. L'homme regarde Ery un instant, il est très surpris, puis a un petit sursaut et se retourne pour prendre la couverture et la mettre autour de sa taille.
Excusez-moi, je ne m'attendais pas à de la visite, je viens de m'abriter aussi.. Bonsoir mesdames ? Mesdemoiselles ?
Ery voit l'homme, l'examine de haut en bas, avant de se cacher derrière la tête de la draeneï, coupant son sort, à priori, il n'a pas d'arme. On peut voir des vêtements en train de sécher sur un chevalet devant la fenêtre à gauche de l'homme.
bas, en shal'doreï Il-Il dit quoi ? Et, c'est quelle race.. ?
Selaany se reùet ma mèche gauche en place, derrière sa corne, puis elle penche la tête et répond à Ery en kal'doreï...
Euh.. il a dit qu'il n'attendait personne, il vient de s'abriter, il nous a dit bonsoir. C'est un humain...


L'humain en question a une petite grimace en entendant les deux chuchoter dans une langue qu'il ne semble pas connaître, mais reste apparemment courtois, même si ses yeux passent d'Ery à Selaany, détaillant cette dernière dont les vêtement mouillés affichent plus que des formes...
Ery se penche sur le côté, timide, et s'adresse à l'homme en shal'doreï...
Bon-Bonsoir ?
L'humain penche la tête en même temps pour essayer de voir Ery et sourit, il répond poliement en kal'doreï...
Bonsoir.
Selaany sourit en regardant Ery puis regarde à nouveau l'humain, peut-être un peu trop.. Ce dernier tient la couverture de sa taille avec une main.
Ery essaye de sourire, elle a un peu de mal avant de se déplacer sur le côté et se tourne vers Selaany.
Ils-Ils parlent le kal'doreï en général les humains de la région ?
bas, toujours en regardant l'homme Hein.. ? Euh.. je ne sais pas.. mais c'est un territoire elfe, donc je suppose qu'il a.. un minimum de connaissance ?
L'humain regarde tour à tour les deux femmes s'attardant cette fois-ci un peu plus sur Ery qui s'est mise dans son champ de vision. Il grimace un peu de nouveau, ne sachant visiblement ni quoi dire, ni quoi faire.
Ery prend la parole en le voyant grimacer.
Je-je suis pas sûr. Qu'est-ce- Qu'est-ce qu'on fait ?


Selaany se penche vers Ery et tourne un peu la tête vers elle, détachant enfin son regard de l'humain plutôt séduisant.
On ne peut pas sortir, il fait toujours un temps horrible.. On va devoir rester ici.. se sécher et se réchauffer..
Elle ajoute, très bas...
Faut qu'on se déshabille, sinon on va attraper un vilain truc avec nos habits tout trempés et froids...
L'humain ne semble pas comprendre ce qui se dit, et essaye à nouveau de trouver quelque chose à dire...
Euh vous.. vous êtes venues vous abriter du coup ? Vous êtes.. eh bien.. trempées donc.. donc vous devriez vous sécher dans un premier temps. Mais je n'ai rien sous la main hormis cette couverture, vous.. je vais me retourner pendant que vous.. enfin, je ne regarde pas.
Il se détourne donc. Ery ouvre la bouche pour parler, puis vois l'homme se retourner, elle referme la bouche puis la rouvre pour dire tout bas à Selaany...
D'acc-D'accord, mais tu commences.


Selaany regarde l'homme se retourner puis reporte son attention sur Ery...
Quoi ? Non, toi- elle laisse échapper un soupire Bon d'accord. Mais tu vérifies qu'il regarde pas. elle ne peut s'empêcher d'ajouter Trop.
Selaany ne tente pas de corriger son "erreur" et entre dans la cabane, puis commence à retirer sa robe, ce qui va assez vite. L'homme sourit en les entendant se disputer très brièvement, mais reste tourné, poliment.
Ery alterne entre l'humain et la draeneï.
Je- Oui- Je regarde.
Selaany, qui a les mêmes sous-vêtements qu'en GP, soupire en les touchant et en constatant qu'ils sont aussi trempés que le reste. Elle commence à les retirer aussi et pose le tour sur le petit bord devant elle pour ça sèche un peu. L'humain tourne un peu la tête, voir qu'Ery le regarde, il sourit d'un air gêné puis reporte rapidement son regard devant lui.
Ery sourit aussi d'un air gênée, puis regarde Selaany.
On par- On partira vite quand il pleuvra plus et qu'on sera sèches, hein ?
Selaany se retourne et regarde l'homme puis Ery, se cachant les parties et les seins.. ou plutôt les tétons vu la taille de sa poitrine, et celle de ses mains et bras.
Pourquoi ? Euh.. je veux dire : oui.. mais je te l'ai dit, c'est long ici. Bon.. euh.. c'est à toi. Je suis désolée, on a pas vraiment le choix. ajoute-t-elle avec une grimace d'excuses
L'humain regarde toujours devant lui, mais il se met à se balancer d'un pied sur l'autre en fredonnant. Ery prend la place de la draeneï pour faire de même et commencer à retirer sa veste. En passant à côté de la draeneï, le gobe-mouche sort la tête pour donner un petit coup dans la main de la draenette.
Pas le choix... Tu vérifies qu'il regarde pas, hein ?
Selaany se tourne vers Ery pour lui parler.. ou la regarder vite fait..
Mais oui.. mais oui.. aller.. tu vas être malade sinon.
Elle se retourne pour voir le dos de l'homme et s'adresse à lui en commun.
Et euh.. vous vous appelez comment ?
L'humain se retourne en croyant que c'est signe que c'est bon, mais Selaany l'arrête d'un "Hep hep hep !" qui le remet dans le droit chemin. Il répond calmement.
Jim, je m'appelle Jim. Et vous ?
Ery commence à retirer ses vêtements, commençant par les épaulières, sa veste, ses gants, puis elle passe au bottine, ceinture et pantalon. Elle se retrouve en soutif et string, elle hésite à retirer son soutien-gorge. Selaany entend qu'elle retire ses affaires puis s'arrête. Sans se retourner, elle demande si la shal'doreï a fini.
Ery pose le tout le plus plat possible, ainsi que son sac et son arme. Eclipse se met à siffler quand elle pose le sac et sort, restant au-dessus de l'épaule gauche de l'elfe. Elle cache une bonne partie de ses seins avec sa main et bras droit, et ses parties avec son poignet gauche.
Ou-oui.


Avant de pouvoir réfléchir à pourquoi elle dirait ça, Selaany annonce en commun..
C'est bon.
L'humain se retourne donc et mate sans trop de gêne les deux femmes devant lui. Il est là depuis plus longtemps qu'elles, il est donc sec, et probablement plus chaud. Selaany tremble un peu parce qu'elle est frigorifiée, tandis que quelque chose se dresse sous la couverture de l'humain, il descend un peu la main pour essayer de le cacher, mais on dirait juste qu'il va enlever sa serviette.
Ery regarde Selaany Mais- Mais- Mais ! Il est pas obligé de se retourner, si ?
Selaany sursaute et se reprend en chassant l'humain d'un geste de la main droite, découvrant sans faire attention sa poitrine.
Oust ! Retournez-vous !
L'humain se retourne encore, à moitié soulagé, à moitié déçu.
Selaany remet sa main par-dessus ses seins et répond à Ery, bas..
Non, il est pas obligé.. mais.. on doit se réchauffer.. et.. euh.. il est plutôt beau gosse non .. ?
Ery regarde un peu plus nettement l'homme à la remarque de sa copine de voyage avant de secouer la tête.
Je- Je- Je sais pas, j'en ai pas encore vu d'autre moi. Mais- Tu veux dire quoi par "On doit se réchauffer" ? On se réchauffe plus vite quand on se regarde ?
Non.. on se réchauffe plus vite quand on couch- quand on se serre les uns contre les autres. Nus. C'est une question survie ! finit-elle par ajouter, elle en fait un peu trop
L'humain demande, toujours en dansant d'un pied sur l'autre.
Excusez-moi mesdemoiselles, mais puis-je savoir de quoi vous parlez ?
Selaany traduit la demande.
Qu'est-ce que je lui répond ?!


Ery, un peu surprise et apeurée, se cache derrière la draeneï qui peut sentir la cuisse de l'elfe lui frotter un peu la queue sans faire exprès.
Mais ! Mais je sais pas moi ! Trouves un truc je sais pas ! Je connais pas les coutumes et autres moi !
Selaany frissonne un peu lorsqu'Ery se frotte accidentellement sur sa queue d'environ 90cm, elle se retourne pour lui faire face.
Hé, ne fais pas ça, déjà que je suis.. Et puis pourquoi tu n'as pas tout enlevé ?
Ery penche la tête pour regarde son string.
C'est- C'est tout petit, ça va vite sécher..
L'humain n'ayant pas de réponse et les entendant toujours se chamailler, se retourne et les regarde, l'une face à l'autre qui ne le voient pas, il se rince bien l'oeil et sourit en les voyant se disputer, s'imaginant bien des choses...
Selaany regarde toujours Ery.
Mais si tu le gardes tu vas tomber malade, il faut rien garder, après tu vas attraper froid.. en plus ça doit vraiment pas faire du bien là...
Bon.. bah.. je le retire alors ?
Selaany hoche la tête et regarde la jeune shal'doreï en attendant qu'elle soit entièrement nue.
Oui, il faut vraiment. C'est écrit dans les guides de survie.
B-Bon...
Ery se tourne et se penche pour commencer à retirer son string, offrant à l'humain une vue parfaite sur ses belles petites fesses d'elfette. Il s'approche silencieusement, et retire la couverture qu'il a autour de la taille sur le chemin. Il arrive derrière les deux jeunes femmes et pose une main sur une fesse de chacune.
Ne vous battez pas mes jolies, y'en a pour tout le monde.
Selaany sursaute mais ne se retourne pas, devenant toute bleue.
Ery sursaute aussi en poussant un petit cri de surprise, tombant dans les vêtements des deux femmes, elle a les bras un peu écartés et elle regarde la draeneï et l'humain de haut en bas en vitesse, le wyrmelin prend peur aussi et fonce au plafond pour regarder les trois en bas.
L'humain regarde l'elfe, avec son sexe dressé, pour un humain, il est équipé de façon très correcte, il sourit et zieute les seins d'Ery en caressant les fesses de Selaany qui reste immobile et muette.

Ery a les jambes légèrement écartées, mettant en évidence son sexe sans doute très agréable à essayer... Elle serre les jambes et fait glisser ses mains pour se cacher, regardant Selaany.
C'est- C'est normal ? C'est dans- C'est dans leur coutumes ?
Selaany gémit doucement à cause des caresses.
Je.. je ne sais pas, j'ai pas vu beaucoup de.. d'humains.. et encore moins comme ça..
L'humain avance et se met à genou, il essaye d'écarter un peu les cuisses d'Ery avec les mains. Elle se laisse faire et respire vite, ayant toujours un peu peur.
Il- Il veut quoi ?
Elle mouille assez vite en regardant le mâle et l'autre femelle qui la regardent. L'humain avance encore un peu, écartant gentiment les cuisses.
Il.. il veut nous baiser..
Elle termine sa phrase lorsque l'humain se penche et vient lécher les parties d'Ery, lèvres et clitoris en même temps, goûtant la shal'doreï. Selaany se mord un peu la lèvre, puis vient s'allonger à moitié à côté d'eux, sur le flanc. Ery penche la tête quand il la lèche.
Haaan...
Elle tourne la tête vers la draeneï qui la regarde sûrement.
Et.. ça "baise" bien les humains.. ?
Je ne sais pas encore.. mais il en a une jolie lui..
Elle regarde la queue de l'humain, qui ne diminue pas de taille, pendant que ce dernier lèche toujours et fait entre un peu sa langue pour titiller l'intérieur. Ce qui ne manque pas de la faire gémir davantage, il peut sentir qu'elle a bon goût, et qu'elle est plutôt serrée en titillant avec sa langue...



Jim, l'humain, constate que l'elfe gémit et mouille, ce qui est bon signe. Il continue de lui nettoyer les parties un bref instant, puis avance un peu, approchant son sexe de celui d'Ery, et vient lui caresser les seins des deux mains. Il est pas très délicat, mais pas brute non plus. Pendant qu'il fait ça, la porte s'ouvre, laissant entrer un coup de vent, puis se referme. Un homme avec un cerf mort sur les épaules entre, un manteau trempé avec une capuche. Il la retire, dévoilant un visage masqué par l'ombre. Jim tourne la tête et sourit.
Hé Tom ! Y'a une petite surprise pour toi ici : ces deux pauvres dames sont venues se réfugier, et elles sont gelées.. donc j'ai commencé à en réchauffer une..
Tom dépose le cerf mort dans un coffre prévu à cet effet puis regarde les trois personnes nues, il finit par sourire.
.. et tu m'as laissé l'autre, c'est ça ?
Il commence à retirer ses vêtements sans attendre.. après l'effort, le réconfort.
Ery pousse des petits gémissements quand il lui lèches les parties avant de sourire quand il touche ses seins, un peu plus petits que la moyenne elfe, elle écarte un peu plus les jambes, et tourne la tête vers Selaany.
Qu'est-ce qu'ils disent ?
"On va leur montrer l'hospitalité des vrais hommes" je crois ?
Le nouveau venu ricane, retirant manteau, veste, ceinture.. il a une tête et des épaules carrées, un corps de bûcheron et approche de Selaany. Celle-ci avait pris peur entendant la porte, mais voyant que les deux se connaissent et écoutant leur discussion, elle se détend à nouveau.
Euh.. ils se connaissent et.. Jim va te "réchauffer".. pendant que Tom va s'occuper de moi..
Elle montre en même temps l'humain qui approche d'elle avec un sourire avide.

Ery sourit un peu en gémissant, elle regarde l'humain, puis la draeneï, puis l'humain qui lui touche les seins.
C'est habituel chez eux de faire des parties à plusieurs ?
D'après ce qu'ils ont dit... on dirait que oui...
Jim porte à nouveau son attention sur sa fille du soir, il sourit en voyant qu'elle apprécié ses caresses, et vient poser son pénis sur ses parties, pour la voir réagir. Ery regarde l'humain et pousse un gémissement à moitié interrogatif "Huum.. ?" Mais elle ne semble pas avoir peur, elle est donc toujours prête à être essayée par l'humain. Selaany était allongée sur le côté pour profiter du spectacle à côté d'elle, mais s'est tournée pour être sur le dos, les jambes un peu serrées, les mains sur les poitrines, ne sachant pas trop quoi faire. Tom arrive vers la draeneï, il a juste son caleçon, son pantalon étant tombé, il approche vers la draeneï et lui attrape les hanches, la soulève un peu et la pose pour qu'elle soit sur le dos, s'adressant à son collègue.
J'espère pour toi qu'elle est à ma taille.
Il examine le bas-ventre et ce qui est visible du sexe de Selaany. Elle le laisse faire, et regarde le caleçon fixement, pas par gourmandise, mais par curiosité, elle regarde ensuite le reste du corps de l'humain. Elle a un bassin pas très larges, et des parties assez banales, mais toutes roses et déjà un peu mouillées à la vue de Jim et Ery. Étant draeneï, il y a bien la place pour un humain, même s'il est bien équipé.

Jim sourit avec malice et fait entrer sa bite en Ery un peu, pour à nouveau tester sa réaction, la voir découvrir le sexe l'amuse plutôt bien, et il en profite, répondant à son comparse.
Bah, j'suis sûr que ça ira. T'as déjà cogné une draeneï d'ailleurs ?
L'elfe pousse un gémissement quand l'humain commence à rentrer, il peut rentrer sans trop de difficulté pour commencer, mais il peut remarquer qu'elle est plutôt serrée pour une elfe, mais vu que c'est un humain, il pourra rentrer sans mal quand même.
Tom descend un peu sa main sous la fesse droite de Selaany pour lui écarter un peu les jambes, son caleçon a étrangement une bosse à l'avant.
Moi ? Me cogner une draeneï, non, ça va être ma première, des gnomes j'ai déjà fait, mais pas des draeneï.
Selaany pousse un tout petit gémissement quand l'humain vient prendre sa petite fesse ferme et le laisse faire, elle déplace les mains de chaque côté de ses seins, pour le laisser se rincer l'oeil, ses petits poings fermés innocents et fragiles. Elle regarde à nouveau le caleçon avec de grands yeux puis les ferme et se mord la lèvre doucement.

Jim rit un peu en entendant la réponse de son comparse, puis se concentre sur sa tâche actuelle.. Il se prépare un instant et.. rentre autant que possible dans Ery pour bien lui montrer ce que ça fait, grognant de plaisir.
Aahh.. heureusement que j'me la tape, elle est plutôt serrée.. pas pour toi héhé !
Ery pousse un cri de plaisir.
Haaaan !
L'humain arrive à se fourrer complètement dans l'elfe, ses couilles sans doute bien remplies touchant la peau de l'elfette, il peut aussi remarquer qu'il n'est pas complètement au fond. Lorsqu'il rentre complètement, l'intérieur de l'elfe lui serre deux petites fois son sexe, la femme, elle, respire fort en riant un peu.
Tom répond à l'humain qui s'enfonce en Ery.
Ça va pas m'empêcher de la défoncer de toute façon....
Il retire sa main droite des hanches de la bleue pour retirer son caleçon avant de la reprendre et de la tirer un peu plus à lui, puis avec sa main gauche il "invite" la draeneï à lever sa papatte à sabot. Le sexe de Tom pointe vers les deux seins de Selaany comme s'il les regardait entre les deux jambes.
Selaany le regarde faire intriguée, elle lève les jambes en l'air de chaque côté de l'humain, une de ses tentacules vient près de sa bouche, dans une expression curieuse. Jim rit un peu en voyant Ery apprécier la pénétration, il se penche un peu et recommence à lui masser ses petits seins à pleine main, il débute des mouvements à cadence normale, sur toute la longueur. Il lève la tête et grogne en profitant.
La shal'doreï pousse ses gémissement à chaque aller retour, un plus grand quand il rentre et un doux quand il ressort, elle reste serrée mais mouille un peu plus, elle a la tête en arrière et les oreilles qui frémissent un peu de temps en temps. Ses petits seins sont plutôt marrant à malaxer, avec les petits tétons violet foncé posés dessus.
L'humain lui, pose ses parties sur celles de la draeneï, s'y frotte un peu, pour tâter le terrain, et sans demander son autorisation, rentre dedans, aussi loin que possible, plutôt lentement.
Selaany garde les yeux fermés, ses petits poings serrés, et gémit longueument pendant la première pénétration, son intérieur est confortable, ni trop étroit, ni trop large, il s'adapte juste, et un peu chaud.
Jim continue à masser les seins et accélère un peu, ses couilles venant taper à chaque pénétration contre l'elfe, avec des geste un peu moins ample, il grogne de plaisir.
On dirait que ça te plaît...
Ery continue de gémir, et se met à pousser des petits cris secs quand les couilles de Jim lui tape dessus avec un petit "clac". Elle essaye de lever un peu les fesses en s'appuyant sur le haut du dos pour que ce soit plus agréable, surtout pour elle.
Tom tient les jambes de la draeneï en l'air un petit peu plus haut que les chevilles. Il se colle à elle et fait des petits cercles de bassin pour qu'il frotte bien l'intérieur.
C'est plutôt agréable.
Il continue ses mouvements tout en donnant des petits coups secs dans la draeneï de temps en temps.
Selaany émet des gémissements un peu étouffés parce qu'elle se mord la lèvre, puis des petits cris à chaque coup que l'humain lui fait, sa queue venant caresser un peu les couilles de ce dernier, le reste de son corps se laisse faire.
Jim profite de la nouvelle position pour accélérer plus, secouant un peu l'elfe, après un petit moment, il retire sa main droite pour venir prendre la hanche de l'elfe, et éviter de trop la secouer pour que ce soit plus agréable pour elle.
L'elfette est contente, quand il accélère le rythme, on dirait qu'elle sautille sur la table, et on sait bien que les elfes aiment bien sautiller. Son intérieur se resserre un peu plus et elle continue de gémir.
L'humain, lui, a les jambes de la draeneï posées sur ses épaules et grogne.
Ooooh.. c'est bien, même pas besoin d'en avoir une deuxième pour te toucher les couilles, elle fait les deux à la fois !
Son sexe gonfle de temps en temps dans la draeneï, sa queue lui fait pas mal d'effet.
Selaany a un petit sourire malin, contente d'avoir trouvé le bon truc, sa queue se resserre autour des testicules de Tim pour bien les masser, aussi parce qu'elle aime bien que ça bouge à l'intérieur.
Son comparse jubile en voyant que l'elfe prend beaucoup de plaisir, il garde la cadence, se penche un pour faciliter les mouvement, sa main descend de la poitrine et vient tenir un peu le ventre de l'elfe qui remue.
Celle-ci est bien tenue sur la table, permettant à l'humain de plus facilement rentrer. L'autre grogne de plus en plus, se concentrant pour tenir plus longtemps, il continue ses mouvements pour bien frotter l'intérieur de la draeneï.
Selaany profite de la petite sauterie, sa queue suit les mouvements et essayer de faire aller plus vite le sexe de l'humain en tirant et poussant les couilles, sa respiration fait se soulever sa poitrine par moments.
Jim continue ses mouvements, il a apparemment trouvé la bonne position pour satsifaire l'elfe, il grogne de plus en plus et demande...
Alors... pénétration Je te remplis la chatte.. pénétration la bouche.. encore ou je t'asperge ma coquine ?
Ery continue de gémir et de crier, elle comprend rien de toute façon, elle va pas répondre. Elle a juste l'air de bien aimer se faire pénétrer et de pas trop se soucier de la suite. L'autre continue ses mouvements...
Ah ! C'est trop !
Il pénètre et se fige le plus au fond possible avant d'éjaculer en grognant.
Selaany jouit un peu avant l'humain et serre un peu ses couilles lorsqu'il se laisse couler en elle.
Oooh... Oui, oui...
Son camarade pénètre frénétiquement l'efle pour lui donner un beau final, et, étant un minimum galant et soucieux, se retire au dernier moment pour l'asperger, du ventre jusqu'au visage en quatre bons jets.
Quand la shal'doreï se fait frénétiquement rentrer dedans...
Oui ! Oui ! Oh oui !
Elle garde la bouche un peu ouverte et quand l'humain sort d'elle et l'asperge, un petit filet de sperme lui atterit sur le côté de la bouche, qu'elle boit donc sans trop se poser de questions.
Tom retire son pénis de la draeneï tout en continuant à la tenir avec un bras et avec sa main droite il vient lui ouvrir un peu la chatte.
Selaany se retrouve essoufflée, elle ne fait pas trop attention à ce que fait l'humain, tandis que du sperme coule doucement dehors, elle tourne la tête vers sa nouvelle amie pour voir qu'elle a passé un bon moment aussi...
Jim caresse un peu la cuisse de l'elfe, il jette ensuite un oeil à Tom et ce qu'il fait.
Ery tourne la tête vers la draeneï en souriant un peu, à moitié essoufflée, un petit peu de semence humaine sur le côté de la tête, elle a l'air contente.
L'humain s'éloigne lui aussi de la draeneï et lui repose les jambes pour lui tapoter le ventre et regarder son ami, lui faisant signe qu'ils ont fait du bon travail.


Selaany sourit à l'elfe, contente que celle-ci se soit bien amusée plutôt que d'être effrayée, ce qui en dit plus long sur son caractère, elles vont probablement bien s'entendre. Tom se dirige, nu, vers le lit. Jim le regarde d'un air désabusé puis fait un signe de la tête vers les deux femmes satisfaites. Tom soupire en levant les yeux au ciel mais accepte cet élan de galanterie et prend juste une couverture pour aller s'asseoir dans un coin pour dormir. Jim approche des deux dames et se penche.
On vous laisse le lit, mesdames. Vous.. l'avez bien mérité.
Il leur fait un clin d'oeil et va remettre son caleçon et son pantalon désormais secs, puis une couverture pour aller dormir en face de Tom.
Ery regarde l'humain un moment avant de tourner la tête vers la draeneï, elle sait pas trop quoi répondre, elle a pas compris.
Selaany regarde l'elfe en se demandant ce qui ne va pas pendant un bref instant.
Oh ! Pardon, j'oubliais. Il a dit qu'ils nous laissaient dormir dans le lit et que.. sourit.. on l'a bien "mérité".
avatar
Kerhan
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://repairombres.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum